Camper en hiver | Comment bien se préparer ?

Le Scoutisme en hiver !

Proposer aux jeunes de vivre des activités de scoutisme en hiver, c’est leur offrir la possibilité de dépasser leurs limites en se confrontant à un environnement climatique à priori hostile

Le camping sous la neige ou en hiver est un bon moyen pour comprendre les mécanismes physiques naturels liés à la chaleur et au froid ainsi que la manière de s’en prémunir. Pour atteindre cet objectif, la formation technique des maîtrises reste un préalable indispensable à une activité sécurisante et porteuse de sens pour les jeunes.

Les principes de bases

Avant d’aller camper ou de faire des activités en hiver, il faut s’assurer de connaitre les bases ainsi que les préconisations marquer ci-dessous !

 

Quelles sont les parties du corps ?

Corps humain

Zone à protéger :

  • La tête et le cou sont très importants car c’est à cet endroit où il y a la plus forte déperdition de chaleur.
  • Le visage, lorsque le froid est sec, la muqueuse nasale s’assèche et les narines peuvent se coller ensemble. Il faut alors mettre quelque chose pour réchauffer l’air inspiré. Ce problème est moins présent par froid humide.
  • Le tronc, il est important que le haut comporte une ouverture qui permette à l’humidité et à la chaleur de sortir au besoin. Cette ouverture doit pouvoir se refermer
  • Les jambes doivent être libres dans leurs mouvements. Les vêtements ne doivent pas être trop serrés. Il est rare d’avoir froid aux jambes pendant l’effort et il faut éviter de trop mettre de vêtements. Il faut toutefois pouvoir les recouvrir lors du repos.
  • Les pieds sont une des parties du corps qui gèlent en premier, alors prudence ! Le matériau utilisé en haut de la chaussure doit laisser respirer le pied. Cependant, le bas de la botte ou de la chaussure doit être résistant et empêcher l’humidité de rentrer.

Comment les protéger ?

1) Pantalons adéquats : 

Les pantalons serrés sont peu isolants et nuisent à la circulation. Les jeans sèchent très lentement et se mouillent vite. Ils sont peu isolants. Deux couches de vêtements sèchent plus facilement et sont plus isolantes qu’une couche épaisse.

2) Les chaussures : 

La chaussure à tige est la seule vraie chaussure de marche et la seule vraie chaussure d’hiver. En cuir, gore-tex, ou à tige de cuir avec empeigne et semelle en caoutchouc dans le style canadien, ces chaussures doivent être essayées avec de grosses chaussettes d’hiver.

3) Les guêtres : 

Accessoire indispensable pour protéger le pantalon de la boue, de la neige, de l’eau ou des ronces. Elles peuvent être achetées en quantité pour l’unité au moment des soldes, pour venir constituer avec les après-skis un stock de matériel utilisable pour les activités tous terrains.

4) Bonnet : 

ou chapka plus écharpe pour protéger le nez et la bouche. L’utilisation de lunettes de ski est opportune en cas de vent et de neige.

5) Système multicouche

1ère couche : En contact avec la peau, sa mission est de permettre une évaporation rapide de l’humidité afin de l’empêcher de rester sur la peau. Non allergène, cette couche doit résister au frottement et sécher très rapidement.

2ème couche : La deuxième couche est celle qui isole de l’air extérieur et qui conserve la chaleur. Sa fonction est de maintenir une couche d’air épaisse autour du corps et de rejeter à l’extérieur l’humidité. Elle doit sécher rapidement, ne pas entraver les mouvements et la circulation sanguine.

3ème couche : La troisième couche est celle qui se trouve à l’extérieur. Sa fonction est de couper le vent et d’empêcher l’eau ou la neige d’entrer. Elle doit aussi permettre à l’humidité du corps de sortir à travers le tissu. Ce vêtement doit être choisi selon les conditions extérieures

La Nuit sous tente

Installer sa tente en hiver

En hiver, la neige est une alliée. Elle permet d’isoler la tente du sol qui est beaucoup plus froid. Il est fréquent de voir des tentes montées juste après avoir soigneusement retiré toute la neige, alors que pour gagner quelques degrés, c’est tout l’inverse qu’il faut faire ! Prendre le temps de préparer une bonne mille-feuille avec chaque équipe de jeunes, c’est la garantie d’une nuit réussie !

Les couches de tentes

n°1 : La couche de neige. S’il n’a pas beaucoup neigé il faut regrouper suffisamment de neige pour créer ce tapis isolant.

 n°2 : Suivant l’environnement alentour, une couche de feuilles, de fougères ou de branchages assurera une bonne isolation.

n°3 : Une couverture de survie, ou fine bâche pour tasser le mélange.

n°4 : Le tapis de sol.

n°5 : En cas de grand froid, étaler des couvertures ou des cartons ou des journaux avant de poser les matelas mousse individuels.

Ne pas avoir froid la nuit

1) Le meilleur moyen de ne pas avoir froid la nuit, c’est avant tout de se coucher en ayant chaud : cela peut paraitre évident, mais qui n’a jamais attrapé un « coup de froid » autour d’un feu de veillée ? Pour éviter l’effet chaud-froid du nez bouillant et du dos glacé, quoi de plus efficace qu’un chaud poncho.

2) S’isoler du sol : les tapis individuels en mousse ou autogonflants sont très efficaces. En revanche, à cause de la quantité d’air qu’ils contiennent, les matelas pneumatiques sont à proscrire en saison froide.

3) Si le sac de couchage n’est pas équipé d’une capuche, il faudra alors porter un bonnet, sinon c’est 40 % de la chaleur qui sera perdue, la tête étant la première zone de déperdition thermique.

4) Avant d’entrer dans son sac de couchage, il est fondamental de se changer complètement et de se sécher pour éliminer les traces de sueurs accumulées dans la journée et de s’habiller léger : T-shirt, caleçon (court ou long suivant votre niveau de frilosité), chaussettes en laine suffiront amplement.

Les dernières actualités

Imaginaire de camp scout sur le royaume de ghenjoi

Comment créer un imaginaire ?

Le camp scout approche à grand pas, mais vous n’avez pas encore d’idées d’imaginaires. Vous ne savez pas comment mettre en place un imaginaire pendant les réunions ? Voici quelques conseils et bases pour créer votre propre imaginaire

En savoir plus +

L’association des scouts d’Altkirch (Alsace, Haut-Rhin)  est un organisme qui a pour but de faire vivre des aventures incroyables pour les petits et grands.